Combien de temps dure un accompagnement avec un psy ?


L’aide d’un psychologue s’avère très importante lorsque survient un blocage, et que vous avez du mal à le surmonter tout seul. Cependant, s’il y a une question qui taraude votre esprit c’est bien de savoir la durée que prendra un tel accompagnement.

Les raisons dont dépend la durée d’un accompagnement psychothérapeutique

En effet, il n’est pas facile de quantifier à première vue, la quantité de jours nécessaires pour des séances avec un spécialiste de la psyché. Ainsi, il s’agit d’évènements très variables, ils peuvent prendre quelques semaines, des mois, et même des années. Ceci dépend en grande partie de la nature du problème.

Toutefois, d’autres facteurs sont responsables de la détermination d’une durée. Vous pouvez rencontrer des difficultés au cours du processus, avoir du mal à sortir de votre zone de confort donc à vous confier. Tout ceci constitue un motif suffisant pour proroger le temps à passer avec un psychothérapeute ou un psychanalyste.

Combien de temps dure un accompagnement avec un psy ?

D’autre part, il peut arriver que la méthode de travail influence sérieusement le processus, ce qui se traduit par des suivis relativement longs. Aussi, il est possible pour le patient d’arrêter les séances, s’il estime avoir atteint les objectifs fixés. En effet, il est le seul responsable, et en cette qualité, même contre l’avis du spécialiste il peut mettre fin à son accompagnement.

Par ailleurs, la durée totale est également fonction du temps que prendra une séance avec le spécialiste. Généralement, celle-ci se situe entre 1 h et 1 h 30, il est aussi possible d’avoir des séances d’une demi-heure.

L’analyse pschychanaliste et le nombre de séances hebdomadaires dans le calcul de la durée

Les concepts demeurent identiques d’un analyste psychologique à l’autre, mais la méthode peut être différente. Ainsi, dans le cadre d’une thérapie de soutien qui consiste à juste prodiguer des conseils, la durée est relativement courte. Néanmoins, dans le cadre d’un travail en profondeur, la durée est plus longue, elle peut même prendre des années.

En réalité, il est plus difficile de perdre des habitudes ou de détruire des mécanismes que vous aviez mis en place pendant des années.

Aussi, du nombre de séances par semaine dépend la méthode utilisée par le spécialiste. Cependant, de façon générale, une à trois séances sont possibles par semaine. Ainsi, tous ces détails sont abordés lors de l’entretien entre l’analyste et le patient. La question de budget, même si elle passe en second plan, compte pour beaucoup dans la détermination du nombre de séances donc de la durée de l’accompagnement.