SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE HUMANITAIRE

Le soutien psychologique: responsabilité des organisations?

Cette dernière décennie a  montré comment un soutien psychologique adéquat au personnel de terrain, donné par l’organisation elle-même, a pu limiter les conséquences désastreuses d’incidents critiques sur leur santé mentale à long terme. Cela implique une bonne gestion du stress et des crises sur le terrain, mais aussi une politique préventive et proactive de la part de l’ONG ou de l’agence internationale, visant à développer la résilience des uns et des autres, avec des interventions ciblées avant, pendant et après les missions.

Soutien psychologique gratuit humanitaire - CPHIl s’agit en effet pour l’organisation responsable de recruter dès le début un personnel résilient, de le former avant le départ aux risques psychosociaux potentiels, de former aussi les responsables terrain à savoir gérer des équipes multiculturelles et à faire face aux incidents sécuritaires éventuels. Il s’agit aussi pour le siège de savoir accompagner le personnel terrain lors de moments difficiles et d’incidents graves et, lors du retour, de savoir faire un Debriefing psychologique pour détecter et suivre des conséquences traumatiques. Toutes ces étapes doivent pouvoir faire un tout, avec une politique RH cohérente.

La responsabilité de l’humanitaire

Par ailleurs, une organisation, quelques soient ses bonnes intentions, ne peut se substituer à l’acteur humanitaire, qui a fait le choix de travailler dans un contexte souvent éprouvant. Travailler sur le terrain implique de veiller à son propre équilibre, malgré les risques sécuritaires et les difficultés du travail.

Malgré tout, il peut être dépassé par sa mission et différents facteurs de risque sur le terrain, l’amenant parfois à un « burnout » ou à des réactions traumatiques qui deviennent ingérables. Une organisation, étant à la fois juge et partie vis-à-vis de son personnel, ne peut pas toujours soutenir son employé en difficulté. Celui-ci a besoin d’un espace de parole où il peut exprimer son désarroi, décompresser et même avoir un/e professionnel/le qui offre une évaluation de la situation et l’oriente

Les solutions du CPH

  • Le CPH a créé un programme générique permettant aux agences humanitaires de créer en interne une politique et une stratégie de soutien et de protection pour leurs employés de terrain. Nos collaborateurs sont là pour accompagner la création et la mise en œuvre de ce programme, à chaque étape, au siège et sur le terrain.
  • Le CPH propose une hotline, animée par une équipe de psychologues humanitaires, qui répond aux demandes de soutien dans les 48 heures, en toute confidentialité, gratuitement sur 3 séances.
  • Un service de “counseling” en ligne, peut répondre aux humanitaires sur le terrain qui souhaitent plus qu’un simple soutien psychologique, et ne trouvant pas de psychologues sur place. Ce service est payant.

Pour plus d’informations: support@humanitarian-psy.org ou  +41 22 800 21 15.

Articles récents sur le Blog

Siège en Suisse

CHP – Centre for Humanitarian Psychology
15, rue des Savoises
CH-1205 Genève