Qu’est-ce qu’un psychologue clinicien ?


Le domaine de la psychologie est composé de plusieurs corps de métier. Même si tous ceux qui étudient cette science sont appelés psychologues, il existe quelques nuances qui les différencient. La psychologie clinique est une spécialité phare de la psychologie générale. Le présent article donne plus de précisions sur le métier de psychologue clinicien.

Qui est le psychologue clinicien ?

Le psychologue est un spécialiste de la science de la psychologie. Il justifie sa formation par des années d’études et de pratiques. Ce qui le différencie du psychologue clinicien est que ce dernier utilise ses savoirs psychologiques pour guérir les patients. 

En plus de ces aptitudes scientifiques, il possède des qualités cliniques pour guérir différents maux de ses patients. Il utilise la psychologie appliquée comme remède pour traiter le mal des personnes qui le consultent.

Qu'est-ce qu'un psychologue clinicien ?

Quels sont les attributs du psychologue clinicien ?

Dans son exercice de la psychologie clinique, le thérapeute fait usage de sa faculté auditive. Son attention est ce qu’il met préalablement à la disposition de sa clientèle. La réussite de la dimension clinique de son traitement en dépend. Aussi, le rôle du psychologue clinicien est d’amener le patient à confier ses plus grandes peurs et intrigues.

Après les confidences de ce dernier, il essaie d’apporter des réponses aux préoccupations évoquées. C’est sur la base des informations recueillies que le psychologue clinicien établit un diagnostic pour déceler la source du mal. Après cette identification, le psychologue s’évertue à apporter satisfaction à son patient en le guérissant.

Les connaissances en psychologie appliquée dont il dispose l’aident à expliquer au patient les raisons de son comportement. Grâce à ces éclaircissements, le patient prend conscience de son problème et trouve la solution à son mal psychique. Il arrive parfois que certains évènements traumatisants soient à la base des agissements d’un patient.

L’intervention du psychologue clinique permettra d’annihiler l’impact de cet évènement pour que l’intéressé puisse reprendre le cours de la vie. Le processus de guérison peut exiger des séances répétitives de thérapie pour éradiquer la peur qui gangrène l’esprit du patient. De même, il existe des patients souffrant de malaises physiques découlant d’une défaillance psychique.

Le psychologue clinicien intervient aussi dans ce cas, mais le plus souvent en qualité de psychopathologue. Lorsque le psychologue clinicien n’arrive pas à traiter le problème du patient par des moyens psychologiques, il lui recommande un psychiatre.

Ce renvoi du patient à la consultation du psychiatre n’intervient que quand le psychologue a épuisé toutes ses ressources. En outre, le psychologue clinicien intervient souvent dans les hôpitaux en soutien aux infirmiers.